lundi 29 juin 2015

L’échantillonneur de couleurs

Tout le monde n’a pas la chance d’avoir une bonne mémoire des couleurs. C’est ainsi que l’on se trompe lors d’un achat de tissus ou de vêtements. Pour y remédier, je vous propose une astuce qui peut aussi servir pour se constituer une garde-robe : fabriquez-vous un échantillonneur.

Les échantillons doivent être surfilés pour arrêter l'effilochage

Certes, quand on fabrique un vêtement et qu’on cherche tout ce qu’on souhaite lui assortir, rien de plus simple que de faire son shopping avec le tissu ou une chute pour trouver la mercerie (fil, boutons, zip, broderies, dentelles, etc.), la pièce qui ira avec (pantalon ou jupe si vous fabriquez un haut, top ou veste si vous fabriquez un bas, etc.), ou même des accessoires. Mais on peut aller plus loin dans cette réflexion.


Vous fabriquez vos vêtements

Gardez précieusement toutes les chutes de vos confections. Si ces chutes le permettent, car je sais que les couturières expérimentées savent couper à l’économie, préparez des rectangles assez grands (10 x 15 cm) et surfilez-les. Réunissez ces rectangles pour faire une sorte de carnet et votre échantillonneur est prêt !
Mon échantillonneur personnel, version été

Cet échantillonneur a plusieurs avantages : voir en un seul coup d’œil la gamme des couleurs que vous aimez, vos matières préférées ou habituelles, les imprimés et les effets de textures que vous possédez. Il devient soudain très pratique pour acheter du tissu ou des vêtements et vous permettra de saisir des opportunités sans faire d’erreurs. 

Si j’avais mis en œuvre cette idée plus tôt, mes stocks de tissus seraient plus cohérents et mon grenier moins encombré !

Vous achetez vos vêtements

Vous pouvez utiliser le même principe, mais évidemment, il n’est pas question de couper dans vos fringues. Votre échantillonneur va être un peu plus original et n’aura de limite que votre imagination.
Amorce d'un échantillonneur pour une garde-robe féminine

En plus de morceaux de tissus récupérés sur de vieux vêtements, vous pouvez vous servir de rubans, de morceaux de laine, de papiers colorés, des nuanciers de papiers peints (certains magasins les jettent aux changements de collections), de vos propres coloriages (peinture, crayons de couleurs), etc.
S’il s’agit de compléter une tenue, vous pouvez aussi faire votre shopping avec les pièces à assortir sur vous à défaut de sous le bras !


Et maintenant, à vos ciseaux !