mardi 25 novembre 2014

Un corset pour ma femme

Vous souvenez-vous ? J’ai écrit l’article « Rhabillés en corsets », le 9 novembre.

J’ai travaillé depuis et le premier des deux est terminé. 
Voici le corset femme sur mesure terminé.



Le T-shirt d'origine avec le patron du corset placé dessus
Comme matières, ma femme m’a demandé d’utiliser des tissus qu’elle aime beaucoup. C’est une sorte de recyclage. En effet, elle s’était confectionné un T-shirt à longues manches avec. Mais le modèle ne lui plaisant plus, elle a pensé que les tissus seraient pas mal pour un corset.

Les trois tissus
qui composent le dessus

Je dis « les » parce que le tissu de dessus, une maille imprimée, est transparent. Pour lui donner un effet de brillance, elle l’avait doublé avec une maille lurex argent. Suivant la lumière, cette dernière apparaît soit argent, soit noir. J’ai repris la même idée. J’ai simplement ajouté un coutil pour la tenue. J’ai doublé le tout avec un coton noir. Il y a donc quatre textiles différents sur ce corset!


Les desiderata de ma chère et tendre
Je n’ai fait aucune photo de la fabrication. Mais vous avez déjà eu un aperçu de mon savoir-faire en la matière avec les articles « Un serre-taille dans un pantalon » du mois d'octobre. Je vous épargne les différentes étapes cette fois-ci.  Bien sûr le modèle est entièrement sur mesures. C’est ma femme qui a déterminé le modèle avec moi : le fait qu’il couvre bien la poitrine, l’emplacement des laçages, la forme du décolleté et du bas. J’ai travaillé suivant ses mensurations et j’ai positionné les baleines suivant ses indications de confort.
Vues extérieure et intérieure du corset à plat.

Le résultat est exactement ce qu’elle attendait. Elle se sent bien dedans, bien qu’un peu surprise par la réduction de taille. Pour m’embêter, elle m’a fait « le Grand Bleu » à chaque essayage ! Mais elle confirme qu’après dix minutes, on s’habitue déjà à être comprimé. Ma femme dit aussi qu’on est obligé de se tenir plus droit, ce qui pourrait être fatiguant pour le dos au bout d’un moment. Je lui ai répondu qu’il faudra y aller progressivement et « s’entrainer » à le porter !










Son bonheur fait le mien. Elle est satisfaite, je le suis aussi. 

Je vais bientôt m’attaquer à mon corset, mais auparavant, j’ai eu une commande pour une princesse. Et ces personnes-là, mieux vaut ne pas décevoir leurs exigences!  A suivre…


Quelqu’un aimerait-il que je lui fasse un corset? N’hésitez pas à utiliser le formulaire de contact pour passer commande.