vendredi 7 novembre 2014

Conseil 1 pour créer un costume Steampunk

Développement de l'article « 8 règles de la mode steampunk »


Lorsque j’ai écrit mon article « 8 règles de la mode Steampunk », je pensais faire un résumé que je développerais dans une série d’articles suivants. Comme vous l’avez remarqué, les résumés ne sont pas mon fort ! La « check list » peut se suffire à elle-même. Mais il y aurait tant à dire sur ce sujet.

Voilà pourquoi je vous propose un petit développement complémentaire pour chaque point. Je n’en voudrai à personne de passer ces articles ; il n’y a pas d’obligation de lecture. Par contre je remercie à l’avance ceux qui voudront bien m’aider dans ces réflexions.


Conseil 1 : Puisez aux sources littéraires et visuelles

« La mode Steampunk est une reproduction dans le monde réel de ce qu’on peut trouver dans la littérature de ce genre.»

Lord Nelson Rathborne,
"l'homme qui voulait être reine!" :D
Tiré de "Shangai kid 2"
Lorsque vous lisez, quand vous regardez un film ou même une simple image, vous arrive-t-il de vous imaginer « dans le rôle de… » ? Moi ça m’arrive très souvent. Parfois c’est parce que je reconnais un trait de caractère qui correspond au mien ou que j’aurais aimé avoir. D’autre fois, c’est parce que le personnage est tellement beau que j’ai envie de lui ressembler, de mettre ses vêtements et de prendre son apparence. Enfin c’est parce que ce qu’il lui arrive se rapproche de mon expérience (c’est rare) ou parce que j’aimerais vivre la même chose (c’est plus fréquent). C’est une identification très normale ; elle contribue à construire notre propre personnalité.

Je vous ai décrit le point de vue du lecteur et du spectateur. Je ne sais pas grand-chose du travail d’écrivain ni d’acteur, mais je pense qu’il se passe la même chose. Ils nous transmettent une part d’eux-mêmes dans leur création et dans leur interprétation. De leur point de vue, donc, ce serait la transmission d’une identification et je crois que cet échange laisse toujours une trace en eux. (Si vous faites partie de cette catégorie, je vous laisse la parole).

Par où commencer?

Le steampunk a commencé dans la littérature et il a influé sur les œuvres graphiques. Pour mieux les connaître, je vous invite à consulter les guides qui ont été écrit sur ce mouvement. Pour ne citer qu’eux, lisez « la Bible du Steampunk » de J. Vandermeer, « Le guide du steampunk » d’E. Barillier et A. Morgan, ou « Tout sur le Steampunk ! » d’E. Barillier et R. Colson. Ils sont passionnants.

Des guides agréables
C’est dans les œuvres steampunk que vous pourrez trouver un début à votre propre histoire, c'est-à-dire un personnage ou, pour reprendre une expression dont je n’ai pas trouvé la source, une « steamsonnalité » (une personnalité steampunk). 
Au début vous aurez sans doute l’impression de vous déguiser. C’est normal, on ne sait pas marcher tant qu’on n’a pas appris ! Il n’y a pas de honte à cela : la copie est le premier mode d’apprentissage. Vous jouerez le rôle du personnage choisi. 
Astuce : en imaginant ses activités et le lieu de l'action, vous aurez des idées sur la façon de vous habiller.

Quelques exemples.

Dr Emmet Brown
dans "Retour vers le futur"
Comme Bredan Doyle dans « Les voies d’Anubis », êtes-vous un érudit qui enseigne ou qui a une certaine influence? Vous porterez certainement des vêtements de ville qui montre votre position sociale (c’était très important au XIXème siècle et jusqu’en 1950 !) et peut-être une serviette en accessoire. Comme le docteur Emmett Brown dans « Retour vers le futur », êtes-vous un scientifique de terrain, qui expérimente ou qui découvre ? Vous porterez alors plutôt des vêtements pratiques, qui vous protègent, des gants et une sacoche ou encore des tubes à essais dans une cartouchière.

Comme Hugo Rune dans « Retromancer » ou Alexia Tarraboti dans « Sans âme », avez-vous un rôle politique, une position sociale élevée ? Vous porterez une tenue soignée et luxueuse, un corset et une robe à tournure par exemple, des bijoux, une canne ou une ombrelle, etc. Ou alors un vêtement militaire avec l’expression de votre grade et vos armes de prédilection.

Sheeta et Pazu
dans "Le château dans le ciel" de Miyazaki

Comme Matt Cruse dans « Fils du ciel », êtes-vous un mécanicien de génie, un conducteur de train ou de dirigeable ? Votre tenue est clairement fonctionnelle et un peu abimée. Moins de recherche dans les associations de vêtements ou de couleurs, plus de besoins de poches, ceintures, de retouches et reprises, etc.



D’autres idées

Pourquoi ne pas commencer aussi avec ce que vous connaissez ? Un personnage vous a plu dans « Star wars », dans « X-Men », dans « Alice au pays des merveilles » ? Ces œuvres ne sont pas steampunk mais j’ai vu sur le net des interprétations qui le sont. Certes on reconnaît bien le personnage.L’effort pour le rendre steampunk est un travail difficile, mais il facilite le problème du choix du personnage.

Version Steampunk de Cyclope des Xmen, Alice au pays des merveilles, le masque de fer, Batman et Poison Ivy


Tableau de Bjorn Spruytte
Que vous évoque ce personnage?
Quels sont son caractère, sa vie, sa situation?
Une réflexion sur un tableau, une image, peut être aussi un bon support. Et puis les personnages historiques, les vrais, ceux qui ont marqué leur époque par leur politique, leur art ou leurs découvertes, ne sont pas à négliger dans la recherche d’une steamsonnalité. Car dans la littérature steampunk, il est fréquent d’y retrouver la reine Victoria (Anno Dracula, La machine à différences), Jules Verne et H.G. Wells (City Hall), Bram Stocker, Lord Byron, L’archiduc François Ferdinand, etc.
Si vous admirez quelqu'un, ...

L'histoire est aussi riche en sources. J'y reviendrai dans l'article suivant.

Et si vous deveniez Gustave Eiffel, Orville ou Wilbur Wright, Barthélémy Thimonier ? 
Et si vous étiez née Madeleine Brès, Caroline Herschel, Mary Anning, Cécile Vogt ?

La source est aussi en vous

Il y a tellement de possibles qu’on ne peut les énumérer. Et tout le monde n’a pas la même sensibilité. Si par chance vous avez une personnalité forte, vous n’aurez peut-être pas besoin de passer par cette étape. Ceux qui se connaissent eux-mêmes trouveront certainement en eux tout ce qu’il leurs faut.

Les auteurs passent du temps à peaufiner leurs personnages, à les rendre crédibles. Aussi c’est un bon point de départ que de s’en inspirer pour ceux qui ne savent pas par où commencer. Vos goûts en littérature, graphismes et photos sont aussi de bons indicateurs.


Faites des erreurs, laissez votre "steamsonnalité" évoluer avec le temps, acceptez les changements de personnage suivant l’évolution de vos goûts et de votre culture ; ce sont des passages obligés. Mais quelque soit votre rêve, commencez et amusez-vous.